Découvrir les Pots et Mélanges Parfaits pour les Orchidées – Ça n’est Vraiment pas un Secret

Oh, vous avez rendu visite à ces cultivateurs d’orchidée. Ceux dont les orchidées en pots sont épanouies, brillantes de couleurs et aux parfums enivrants. Ensuite, vous êtes rentré chez vous pour jeter un œil à vos orchidées en pots chétives et sous-alimentées.

Vous ne pouvez vous empêcher de vous demander, "Qu’est-ce que je fais de mal?"

Et bien, croyez-le ou pas, le succès dans la culture des orchidées en pots dépend d’un équilibre délicat entre l’environnement de pousse que vous utilisez et la taille de votre pot – et même du type de pot que vous aurez choisi.

Ça a l’air un petit peu compliqué? Ça ne l’est vraiment pas. En fait, ça n’est vraiment pas différent de l’entretien de n’importe quelle autre plante en pot.

Commençons par le pot!

Il y a vraiment trop de choix. C’était peut-être votre première pensée en entrant dans un magasin de jardinage ou lorsque vous avez commencé à surfer sur Internet. Et c’est vrai. Mais, votre intérêt pour les orchidées va vous aider à réduire rapidement et de manière significative cet éventail de choix.

Suivez-moi dans l’allée n°8 de ce magasin de fournitures de jardinage. Dirigez votre attention vers les pots en plastiques. Ils sont légers et permettent l’écoulement de l’eau. Ils sont parfaits pour un usage en intérieur. Si vous les utilisez à l’extérieur, ils risquent de se faire renverser par le vent.

Faites attention à la couleur, il vous faut une jolie couleur claire. Une couleur qui ne chauffera pas trop en plein soleil. En fait, ce pot clair en polyéthylène est l’idéal. Pourquoi? Parce qu’il permettra à davantage de lumière de parvenir jusqu’aux racines.

Dans l’allée 9, nous trouvons le pot pour orchidée en terre cuite. C’est un pot plus lourd. Il est donc évidemment plus stable que les pots en plastique. Son fond possède un trou de drainage. (Certains possèdent également d’autres trous sur les côtés du pot.) Ces pots font des merveilles pour empêcher que le substrat ne se retrouve détrempé. Cela veut dire qu’ils sont parfaits pour les orchidées épiphytes qui supportent bien la sécheresse.

Rendons-nous ensuite à l’allée 10 du magasin, où nous trouverons les pots-paniers pour orchidées. Ce type de réceptacle est plus particulièrement adapté aux orchidées à fleurs tombantes. Ils conviennent aussi très bien aux orchidées étendues et à leurs grosses racines. Ces pots peuvent être faits en fil de fer, en plastique, en bois tressé ou même en poterie. Ils sont également un bon choix car ils permettent à l’air de circuler autour du compost et des racines.

À l’étroit dans son pot?

Le jardinier débutant peut être tenté de transplanter son orchidée dès qu’il croira apercevoir les premiers signes d’un manque d’espace de cette dernière. Il faut réfréner cette main verte trop zélée! Un grand nombre de variétés d’orchidées s’épanouissent en fait dans de telles circonstances. Si vous avez un doute à ce sujet, rappelez-vous simplement que c’est grâce à son épais système de racines que cette plante nourrit ces fleurs sensationnelles.

Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi tous les experts en orchidées vous disent que vos fleurs doivent être "à l’étroit" dans leurs pots pour pouvoir produire plus de fleurs. La taille du réceptacle doit cependant être suffisante pour permettre l’aération nécessaire des racines. Ne rempotez vos plantes que lorsque s’est absolument et complètement nécessaire – pas avant. Les orchidées cymbidiums en sont un bon exemple. Elles ne doivent être rempotées qu’après avoir grandi dans un même pot pendant deux ou trois ans. Certaines variétés ne doivent jamais être rempotées.

Orchidées Cymbidiums

Cymbidiums

Qu’en est-il des mélanges pour pots?

Ok, me voici donc avec une orchidée et un pot. Et maintenant, quel mélange dois-je utiliser dans mon pot?

Soyons honnêtes, il ne suffit pas de courir dans votre jardin et de commencer à remplir votre pot avec de la terre. Le parfait substrat pour votre étonnante fleur se compose d’une combinaison de fibres organiques et de matériaux inorganiques. Ces mélanges se classent en trois catégories en fonction de leur qualité: supérieure, moyenne ou ordinaire. Vous pourrez les trouver en variété organique ou inorganique. Et parfois vous pourrez même trouver un mélange pour pot qui sera une combinaison des deux.

Quels sont les choix organiques possibles?

L’Écorce de Sapin. Elle est très facile à trouver, en plus d’être très bon marché. Un autre de ses avantages est que sa décomposition est très lente. Vous vous rendrez compte, qu’au début en tout cas, elle ne retient pas bien l’eau.

L’Écorce de Séquoia. Elle retient mieux l’eau que celle de sapin, et sa décomposition est lente.

La Coque de Noix de Coco. C’est probablement le premier choix de la plupart des cultivateurs. Vous découvrirez qu’un de ses avantages est son prix raisonnable. Elle est également légère et retient bien l’eau. Mais faites attention – car elle se décompose plus rapidement que certains autre choix à votre disposition.

La Sphaigne. Elle fournit à votre orchidée un très bon équilibre entre rétention d’eau et d’air. Mais si vous la choisissez, rappelez-vous de ne pas trop la tasser.

Sphaigne  

Sphaigne

Les Fibres de Fougères. Si vous êtes assez chanceux pour trouver de ces fibres rares, vous découvrirez qu’elles retiennent bien l’eau tout en se décomposant lentement.

Les meilleurs choix en ce qui concerne les mélanges pour pots inorganiques sont:

Le Charbon de Bois. C’est un très bon choix, pas seulement parce qu’il se décompose lentement, mais aussi parce qu’il absorbe bon nombre de substances toxiques.

La Roche Volcanique. Bien qu’elle puisse s’avérer être assez lourde, elle est un bon substrat car elle fournit un drainage adéquat sans se briser – deux conditions pour avoir des orchidées en bonne santé.

L’Alifor. Ce sont de petits bout d’argile. Ils fournissent un drainage limité. L’avantage principal de leur utilisation provient du fait qu’ils ne se décomposeront pas.

La Vermiculite. Cet environnement retient l’eau tout en augmentant l’exposition des racines à l’air.

La Perlite. Son habilité à absorber l’eau n’est qu’un de ses points forts. Elle est aussi très légère et extrêmement résistante à la décomposition.

Le Turface. Vous pouvez l’utiliser partout où vous utilisez la perlite, il est lourd et, malheureusement, cher.

Mais pourquoi ne dépendre que d’un type de substrat ? Vous connaissez vos orchidées mieux que personne. Vous savez où elles poussent le mieux et quel environnement a leur préférence. N’hésitez pas à créer votre propre mélange en utilisant les ingrédients de la liste ci-dessus.

Votre orchidée ne mérite-t-elle pas les meilleurs soins que vous puissiez lui donner?

Mots-clés utilisés pour trouver cet article :

orchidées entretien, pot pour orchidée, pot orchidée, pot à orchidee, pots pour orchidées, transplanter orchidee, pot pour orchidees, transplanter une orchidée, vase pour orchidée, pots orchidées

10 Cours gratuits pour bien faire pousser et entretenir vos Orchidées !
Oui Claire, Envoyez-moi mon cours gratuit sur l'entretien des Orchidées aujourd'hui !

Vous recevrez votre première leçon par email immédiatement

Votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.